Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

UN RER NOMMÉ DÉSIR

 

3e édition

Le succès des deux premières éditions nous incite à vouloir organiser un nouveau RER nommé désir. Affréter un train pour promouvoir le potentiel d’un RER toulousain et mobiliser les acteurs locaux, l’idée pouvait sembler un peu folle, mais elle s’est révélée comme un excellent levier populaire, médiatique et politique.
 

Après les deux premières éditions entre Castelnau-d’Estrétefonds et Baziège, cette 3ème édition entre
Montastruc-la-Conseillère et Muret doit permettre de :

➡️ remettre le RER toulousain au cœur du débat local en créant l’événement après les élections présidentielles et législatives,

➡️ mettre en lumière le potentiel du RER toulousain à travers les illustrations locales de sujets techniques concernant aussi les autres branches :

  • Quelles mesures concrètes semblent possibles à court terme en optimisant l’existant ?
  • Quels enjeux pourraient représenter à plus long terme la création de nouvelles gares et de liaisons diamétralisées dans un projet global pour le RER toulousain ?

➡️ mobiliser les acteurs (communes, entreprises, citoyens) de ces deux branches.

 

RALLUMONS L'ÉTOILE A FAIT CIRCULER UN TRAIN SUR UN AXE POTENTIEL DU RER TOULOUSAIN

Un RER nommé désir a circulé, avec 200 personnes, le 29 février 2020 entre Baziège au Sud-Est de Toulouse et Castelnau-d’Estrétefonds au Nord.

« Cet axe est très symbolique. Il serait en effet possible de créer très rapidement une première ligne traversant l’agglomération, cadencée de 6h à minuit, qui changerait la vie de milliers de personnes. » 

Benoît Lanusse

Président de « Rallumons l’Etoile ! ».

NOS CAMPAGNES

Rallumons propose plusieurs campagnes chaque année, avec des objectifs précis.

Ces campagnes s'appuient sur les propositions faites par l'association, une démarche constructive et la recherche du consensus pour interpeller les institutions : La Région Occitanie, Tisséo, la SNCF et l'Etat, qui peuvent décider la création d'un RER toulousain.