Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

L'ATLAS DES GARES

Le RER toulousain est un projet qui pourrait transformer l’agglomération toulousaine et la vie de ses habitants. L'Atlas des Gares est une contribution pour sortir du débat d’initiés et permettre au plus grand nombre de participer.

Ainsi, l’objectif de la Campagne de L'Atlas des gares est de construire un socle de réflexions partagées sur le sujet, afin d'ouvrir les horizons et préparer de futures propositions pour les moyen et long termes. Elle s'articule autour de deux grands axes : l'élaboration de l'ouvrage et sa diffusion.

Cet Atlas est à la fois accessible au plus grand nombre en étant rigoureux sur le plan technique et crédible dans ses propositions. 

 

 

LES QUATRES PRINCIPALES RAISONS QUI ONT MOTIVÉ LA RÉALISATION D'UN TEL OUVRAGE

📣 Les gares (nombre, accès, offre, etc.) sont des éléments essentiels pour évaluer la pertinence et la faisabilité d’un RER toulousain. Or, nous ne connaissons pas, à ce jour, les options étudiées par les institutions. Cet Atlas permet d’introduire ce sujet et d’ouvrir les horizons de manière compréhensible pour le plus grand nombre, afin de pouvoir en faire un sujet de débat.

📣 La localisation d’une gare, ses accès, l’offre de trains dans celle-ci ou l’évolution du quartier autour peuvent être des portes d’entrée concrètes et accessibles pour des non-spécialistes.

📣 En reliant vision globale et questions locales, l’Atlas permet aussi de créer du lien entre des acteurs (collectivités locales, citoyens, associations, entreprises), jusqu’ici isolés, qui peuvent partager leurs réflexions et se rassembler.


📣 Une dynamique d’acculturation et de mobilisation ne peut qu’être bénéfique in fine pour les institutions en prévision de futures concertations pour pouvoir organiser un débat à la fois serein et productif sur un sujet aussi complexe.

UNE NOUVELLE APPROCHE DES GARES

Le RER invite à avoir une approche différente avec des gares plus proches que sur des lignes de TER où elles sont espacées d’au moins plusieurs kilomètres.

Les RER sont en général équipés de matériel adapté (capacité d’accélération plus importante, portes plus nombreuses et plus larges permettant des montées/descentes plus rapides et donc des arrêts plus courts). Dans ce cas, il est possible d’envisager des gares plus nombreuses et plus proches. Par exemple tous les 800/1000 mètres s’il y a un intérêt sans que cela ne gêne forcément l’exploitation.

LE CONTENU DE L'ATLAS

Partie 1. Un atlas pour ouvrir des horizons

Cette première partie permet de poser le cadre tant sur le projet de RER que sur l’élaboration de cet Atlas.

Partie 2. Un nouveau regard sur les gares

La seconde partie propose d’approfondir plusieurs thématiques techniques qui permettront de porter un nouveau regard sur les gares, existantes et potentielles.

Partie 3. Regards prospectifs sur l’étoile ferroviaire

La troisième partie est constituée de plusieurs regards plus prospectifs portés par l’association et ses adhérents.

Deux scénarios archétypaux de schéma de gares, « Gares proches (1 à 3 km) sur périmètre resserré (Tisséo) » et « Gares plus éloignées sur périmètre large (aire urbaine) », permettent à chacun de mieux mesurer l’impact possible du RER toulousain par rapport à l’existant.

 

Partie 4. Les fiches de gares

La dernière partie réunit les fiches de deux pages réalisées de manière identique pour l’ensemble des gares, existantes ou potentielles, présentes dans cet Atlas. Elles se composent en 4 blocs : la carte d’identité de la gare, son fonctionnement, son territoire et son accessibilité.

CARTE INTERACTIVE 📥

UNE DÉMARCHE DE CO-CONSTRUCTION AVEC NOS ADHÉRENTS

Vous l’aurez compris, cet Atlas n’a pas la prétention de remplacer les études approfondies réalisées par les institutions, mais bien d’être un véritable carnet d’exploration pour tous ceux qui veulent réfléchir à ce que pourrait être un futur RER toulousain et pouvoir contribuer au débat.

L'Atlas des Gares est représentatif de la démarche bienveillante, constructive et exigeante de notre association pour faire bouger les lignes et aboutir à la création d’un RER toulousain.

Il s’inscrit dans une stratégie de plaidoyer pour obtenir des avancées concrètes en rassemblant une large coalition autour de propositions à la fois ambitieuses, pragmatiques et compréhensibles par le plus grand nombre. Pour cela, il fait directement intervenir les adhérents par des ateliers organisés localement pour co-construire le document. L'Atlas se doit d'être représentatif et partagé par les adhérents de l'association pour un portage commun et contribuer à son aspect évolutif.

 

NOS CAMPAGNES

Rallumons propose plusieurs campagnes chaque année, avec des objectifs précis.

Ces campagnes s'appuient sur les propositions faites par l'association, une démarche constructive et la recherche du consensus pour interpeller les institutions : La Région Occitanie, Tisséo, la SNCF et l'Etat, qui peuvent décider la création d'un RER toulousain.